CONNECTEZ VOUS De la sécurité aérienne
au développement de
votre potentiel
Brain – 600×400

Accéder au

Contenu

Vous trouverez des articles sur les facteurs humains (l'homme, axe d'adaptation), sur le collectif (approche systémique) et le développement personnel (se connaitre)

Accès
faq image

Questions

Fréquentes

La réponse aux questions que vous vous posez sur ce site

FAQ
old_library_detail

Pour aller

plus loin

D'autres ressources pour approfondir par vous-même.

Mediathèque

TOUT ce que vous rêvez de comprendre sur les NEUROSCIENCES appliquées au quotidien :

Des dizaines d’articles, médias, quizz et divers supports pour tout décoder sur

Parce qu’un tour du monde commence par le tour de soi même

Les questionnements vous permettront même d’effectuer un auto-coaching
Bienvenue, Bonne lecture

Et n’hésitez pas à me contacter pour un accompagnement dans le monde réel

image-0
image-1
image-2
30Ans de contrôle aérien
400Heures de vol
8Ans d'accompagnement personnel

des heures de contenu gratuit et organisé

Facteurs Humains (FH)

Pendant plusieurs décennies, l’accent a été mis sur les aspects techniques de la sécurité et de la gestion de risque dans l'industrie, l’homme étant considéré comme le maillon faible.
Pourtant, il constitue un axe de progrès et d’adaptation.

Voir plus...

L’analyse systémique

Différents rôles sont en interaction dans les organisations. Vont cohabiter des personnes qui vont donner des missions, des personnes qui vont donner des perspectives et du sens, des personnes qui vont donner des ordres, des personnes qui vont donner des priorités et l’agent, qui, au milieu, doit trouver sa place...

Le développement personnel

Etudiants, entrepreneurs, individus face à un mur ou un dilemme, les informations contenues dans ces rubriques, vous propose un chemin de réflexion pour développer votre vision et vous relever de vos chutes, élever vos standards, développer votre pouvoir de conviction, votre confiance et votre …courage, passer à l’action et utiliser votre créativité.

Vous trouverez aussi

- Des sources d’approfondissement (sites d’entreprise ou d’universités, recherches, livres et documents), les neurosciences apportant quotidiennement de nouvelles informations;
- Un glossaire des termes courants;
- Divers quizz et la possibilité de rentrer en contact avec moi.

Service personnalisé

Vous cherchez un support , une aide, dans un cadre bien précis ?

Témoignages

Interventions, formations, conférences

des centaines d'articles complémentaires sur facebook

10 heures

Vivavole
Livres, concepts, points d’interrogation et baguette magique (224/230) Le développement de la personne -Carl R RogersUn bouquin, dont l’original date de 1951, très éclairant. J’ai adoré suivre le parcours, les pensées, les questions de ce psy classique qui découvre l’intérêt de la non directivité dans la relation d’aide. Ses principes novateurs impliquaient, à contre-courant de l’époque, un engagement du praticien dans une véritable relation d’humain à humain, sans objectif autre que celui d’aider, pour éviter le conformisme, -avec l’idée qu’il appelle congruence, c’est-à-dire l’intégrité du thérapeute (lui aussi est un individu avec des bons et mauvais cotés), -l’acceptation inconditionnelle de ses propres pensées et du droit à la différence des autres (même aberrantes), -et la manifestation d’empathie (au lieu de froideur), pour que la personne en relation gagne en confiance et se libère.Si elle est acceptée, c’est qu’elle est acceptable.Cela parait simple comme cela, mais l’écoute active et la reformulation associée sont la base du coaching actuel, de la communication non violente ou de la médiation.Outre les thérapies, dont il tire ses exemples et décrit les 7 étapes de maturation vers la responsabilisation de sa vie, ce type de relation qui aide l’autre à s’accepter, murir, se stabiliser, peut également être utile entre groupes, dans la pédagogie, dans la politique, dans la famille, pour éviter les conflits ou le conformisme (qui sont les 2 faces d’une même pièce) et libérer la créativité.Il suggère que chaque personne ne devrait exposer ses idées qu’après avoir reformuler celles de son interlocuteur, de façon telle que celui-ci en soit satisfait. Chacun d’entre nous peut s’y entrainer facilement !Notre interlocuteur se sentirait compris. Et nous écoutera à son tour. Cela réclame du courage, car il y a risque de changer soi-même, en sortant des exagérations et du « j’ai raison à 100% et tu as tord à 100%... »Il avertissait dès 1951 : Nos progrès ne peuvent que conduire à la destruction de la planète à moins de comprendre et diminuer les tensions entre personnes et entre groupes.Sinon, les connaissances acquises sur les neurosciences (tel stimuli amène tel comportement), coupées de leurs dimensions affectives, encouragent la manipulation.La science (outil) ne dépersonnalisera, manipulera ou contrôlera jamais les individus. Mais les personnes (et leurs névroses, suivant les 7 étapes qu’il propose dans l’évolution de maturité) peuvent le faire... ... Voir plusVoir moins
Voir sur Facebook

1 jour

Vivavole
Vis-va-vole Si vous êtes d'accord ...Si cela fait écho en vous.... Si vous pensez que coaching ou hypnose peuvent vous aider ou aider un de vos proches, => passez à l'action: partagez et/ou contactez moi. Parce que l'on n'a qu'une vie.. ... Voir plusVoir moins
Voir sur Facebook

2 jours

Vivavole
Le potentiel du récit dessiné 2/27Asterix et les limitesDepuis 1959 et 38 albums, Astérix incarne le refus de l'ordre établi, de l’oppression politique et militaire, l'esprit de clocher et le refus de l’uniformisation forcée ou du centralisme, le système D, le triomphe du pot de terre contre le pot de fer et l'esprit français rigolard, brailleur et bon vivant.Le village gaulois résiste victorieusement à l’envahisseur, en combinant cinq types de pouvoir : la compétence, l’expertise, l’administration, le charisme, et …le bouc émissaire.Et malgré la réussite et l’arme magique de la potion, cette société ne cède pas à la violence débridée. Ces aventures posent des frontières aux dérives narcissiques des individus ou aux fantasmes de toute puissance.Ils sont une petite république laïque en miniature, où chacun peut vaciller comme le chef de son bouclier. C’est l’Europe avant l’heure où se tisse un réseau d’entraide entre villages résistants (en Corse, en Belgique, en Grande-Bretagne, en Hispanie etc. ) et où chacun apprend de chacun. ... Voir plusVoir moins
Voir sur Facebook

3 jours

Vivavole
Campagne de communication 4/9Quelques techniques permettent d’accroître l’appropriation d’un message. Nous les développerons dans les prochains post - l’effet de familiarité créé par la répétition- le conditionnement évaluatif, en associant un ressenti positif ou négatif à une image a priori neutre- l’effet d’amorçage, rappel d’une idée par un stimulus.Le premier objectif sera d’abord de faire connaître un sujet, puis d’entretenir sa notoriété et enfin de faire adhérer la « cible ». Ceci est bien connu dans le domaine publicitaire. ... Voir plusVoir moins
Voir sur Facebook

4 jours

Vivavole
Fabliot- et nous, et nous, et nous? 353/360Deux sourisDeux souris étaient grandes amies, malgré un caractère très différent. L’une d’elles était sereine, l’autre, assez ambitieuse.Un matin comme les autres, la souris ambitieuse vint dire au revoir à son amie. Elle voulait aller en ville pour chercher fortune. Elle n’était “pas faite pour une vie si misérable”.L’humble souris ressentit de la tristesse, mais lui souhaita de nombreux succès.Chacune des souris continua sa vie. Puis la souris de la ville revint, vêtue d’un beau manteau, et affublée d’un monocle. Elles s’embrassèrent, mais très vite la fière souris fit des remarques sur les limites du lieu, alors qu’en ville tout était abondant.L’humble amie la regardait bouche bée, tellement tout semblait là bas extraordinaire.Elle demanda à son amie de l’accueillir quelques jours, pour découvrir ces merveilles.Et effectivement, arrivée chez la souris de la ville, elle ne pouvait pas en croire ses yeux. C’était un gigantesque manoir, tout était élégant. Il y avait de magnifiques tapis et de superbes meubles, une cuisine gigantesque, une enivrante odeur de jambon, des morceaux de fromage géants…Mais à chaque fois qu’elle voulut y goûter, son amie lui dit « stop, poison, ou stop, piège »Affamée, l’humble souris choisit de rester immobile; Quand soudain un chat bondit sur elles, les forçant à détaler, longtemps, jusqu’à un petit trou dans lequel se cacher. Elles y restèrent toute la nuit, presque sans respirer.Le lendemain, l’humble souris comprit que tout avait un prix et que celui de tant de luxe était le malaise et le danger.Elle rentra chez elle, retrouver le bonheur de sa vie simple. ... Voir plusVoir moins
Voir sur Facebook

Accéder aux 3 thèmes développés